Accueil
actualités

historique association
statuts

chorale thélémites
activités
liens
Rabelais vie
Rabelais vie
Rabelais oeuvres
Gargantua
Pantagruel
Devinière

editions
collections
archives 1
Accueil

album photos 1
album photos 4
concert Gargantua
contact
partenariat


Rabealisie 3

Association des Amis de Rabelais et de La Devinière

  

La Rabelaisie

Comment la Rabelaisie se visite,
se boit et se dévore
jusqu'à la " substantifique moëlle "

  

  

 Voir la carte de la Rabelaisie 

  

Lire la suite >

Vous avez embrassé d’un coup d’œil, sans vous déplacer, le théâtre de la Guerre Picrocholine. En effet, Rabelais a, pendant toute son enfance, fréquenté ces douces collines et ce paysage sage qui n’a que très peu changé depuis cinq siècles : il fit ses premières classes à Seuilly, à l’abbaye, pourquoi pas avec Frère Jean des Entommeures, logea Picrochole, comme Roi, au Capitole, à Lerné, donna le Coudray-Montpensier à l’un des capitaines victorieux de Gargantua (Gymnaste), fit naître de Gargamelle, à la Saulaie, ledit Gargantua, lequel noya une bonne partie de l’armée de Picrochole au gué de Vède et fit assaillir et prendre la Roche-Clermault par Gargantua, donné ensuite à Ponocrates.

Ce premier tour d’horizon effectué, prenez votre bâton de pèlerin (ou un moyen plus moderne !) allez vers Lerné, charmant petit village avec son musée de la boule de fort (serait-ce la « boulle plate » dont jouait Gargantua en son enfance ?), sa Place d’Armes et son Bois du Château, au nord, simples lieudits, mais peut-être le Capitole de Picrochole !

Frère Jean des Entommeures

La guerre Pichrocoline (dessin de Dubout)

Lerné